La production laitière biologique a connu un « boom » de conversion de 2009 à 2010. En partant de ce constat, le réseau Gab-Frab a décidé depuis 2010 de suivre 14 fermes passées en bio en 2009 afin de mieux appréhender la trajectoire de conversion des agriculteurs et d’affiner leurs besoins d’accompagnements. Durant 4 ans, le réseau a réalisé des études permettant d’aboutir à des observations intéressantes comme le développement de l’herbe dans la SFP (Surface Fourragère Principale), la diminution des recours aux produits allopathiques ou encore la tension existante sur les résultats en début de conversion.

 

Une étude, différentes perspectives d’évolution.

Se dégagent également de ces recherches, trois stratégies fourragères pour mieux  appréhender la conversion : une qui permet la maximisation du pâturage, une qui donne l’opportunité de conserver une part importante de stocks dans le rationnement des vaches laitières, et une qui développe l’affouragement en vert.

Les résultats de cette étude seront présentés Vendredi 10 Octobre 2014 de 13h30 à 15h, sur le salon La Terre est Notre Métier. Guillaume Michel, technicien du Gab 22 qui a conduit cette étude, animera une conférence intitulée « Nouveaux bio en élevage laitier : de l’intensif à l’extensif ». Cette dernière aura donc pour objectif de présenter différentes les stratégies fourragères mises en plage suite au passage en bio et montrer que différentes trajectoires d’évolutions sont possibles lorsque l’on veut passer d’un système bovin lait conventionnel à un système biologique

Vous souhaitez assister à cette conférence ? Il n’est pas trop tard pour vous inscrire sur notre site internet, dans la rubrique « Conférences ».