Pour sa 12ème édition, le salon La Terre est notre métier vous interpelle les 11, 12 et 13 octobre 2013 à Guichen (Ille-et-Vilaine). Agriculteurs, décideurs politiques, distributeurs, transformateurs et consommateurs, vous êtes tous des acteurs qui participent au développement de la bio sur votre territoire.

En 2012, 6000 personnes ont foulé les allées du salon, à la rencontre d’une centaine d’exposants.
 

Continuer à interpeller

Ces dernières années ont été marquées par un développement important de l’agriculture biologique. Les acteurs locaux et nationaux ont pris conscience de son intérêt agronomique, économique, environnemental et social.

En 2012, 64% des Français ont consommé bio. D’après les premières estimations de l’Agence BIO pour 2013, les surfaces cultivées en agriculture biologique ont franchi le million d’hectares.

La Terre est notre métier est un carrefour incontournable de la bio dans le Grand Ouest. Le salon s’adresse aux producteurs, transformateurs, distributeurs, prestataires de service (semences, santé animale, machinisme, etc.) mais aussi élus, responsables de collectivités, acteurs du développement durable et de la recherche soucieux de mieux connaître la bio ou de perfectionner sa connaissance du secteur.
 

Un développement continu

Le nombre de producteurs biologiques a presque doublé en 4 ans pour atteindre 24 500 fin 2012. Ils représentent 4,75% des exploitations agricoles.

L’introduction de produits bio en restauration collective connaît elle aussi une évolution positive : en 2012, 57 % des restaurants proposaient des produits bio de temps en temps alors qu’ils n’étaient que 4% en 2006.
 

L’accessibilité à la bio

Pour cette nouvelle édition du salon Grand Ouest des professionnels de la bio, l’accessibilité à la bio pour tous est à l’honneur. Nous, organisateurs, souhaitons interpeller les agriculteurs, leur apporter des réponses sur le passage en bio et les pré-requis pour une conversion.

Un carrousel des savoir-faire devrait ainsi voir le jour. Démonstrations, explications, rencontres : des techniques éprouvées seront présentées tout au long du week-end.
 

Relais d’initiatives

Parce que la bio nous concerne tous, le salon sera aussi l’occasion d’échanger, grâce à des invités témoins, sur des actions concrètes mises en place pour favoriser l’accessibilité sociale aux produits bio, notamment dans la région Nord-Pas-de-Calais.

Enfin, grâce aux 18 conférences plénières et ateliers organisés durant 3 jours, La terre est notre métier demeure un lieu pédagogique privilégié à destination des professeurs, lycéens, étudiants et techniciens du monde agricole.