L’Observatoire du réseau GAB-FRAB

 
Depuis 1998, la Frab réalise l’observatoire régional de la production biologique. Chaque année une brochure d’une trentaine de pages, l’Observatoire de la production bio, offre un état des lieux complet de la production bio sur la Bretagne (son évolution, ses caractéristiques par filière, la répartition territoriale des fermes,…).
La base de données de l’observatoire, riche de chiffres sur la production bio bretonne récoltés depuis 15 ans, est également sollicitée tout au long de l’année pour la réalisation d’études thématiques sur des productions ou des territoires spécifiques, par les GAB, par d’autres organismes de développement, par des collectivités, ou encore des bureaux d’études.

Le vendredi 12 octobre, jour d’ouverture du salon La Terre est Notre Métier, l’édition 2012 – chiffres 2011 – de l’Observatoire de la production bio sera disponible à la commande. Faites en la demande auprès de la Frab au 02 99 77 32 34, ou par e-mail (observatoire@agrobio-bretagne.org), ou encore directement sur le stand de la Frab durant le salon La Terre est Notre Métier.
 
 

Les chiffres clés 2012

 
La bio en Bretagne au 1er janvier 2012 c’est 1 682 fermes bio, 3 460 producteurs, associés et salariés, 57 980 ha dont 14 000 en conversion.

L’agriculture biologique est donc toujours dans une période de croissance. Les 210 nouvelles fermes enregistrées représentent une augmentation de 10% par rapport à 2010. Forte de ses 1 682 fermes bio (57 arrêts), la Bretagne se maintient au rang de 7e région française, derrière les régions Rhône-Alpes (2 554 fermes), Languedoc-Roussillon (2 531 fermes), Midi-Pyrénées (2 428 fermes), Provence-Alpes-Côtes-d’Azur (2 248 fermes), Aquitaine (2 162 fermes) et Pays de la Loire (1 821 fermes).

Nombre de fermes : Finistère et Côtes-d’Armor au coude à coude

En Bretagne, les Côtes d’Armor avaient détrôné le Finistère en tête du palmarès breton en 2010. A une exploitation près, le Finistère repasse devant les Côtes-d’Armor en 2011. Le nombre de fermes bio en Bretagne se répartit comme suit : Finistère 444, Côtes-d’Armor 443, Ille-et-Vilaine 414, Morbihan 381 (respectivement 4,7%, 5,7%, 4,3% et 5,0% des fermes du département).
Sous un autre angle, le premier département en surface est l’Ille-et-Vilaine (13 260 ha), secondé par le Morbihan (11 020 ha).
A noter que les 4 départements bretons figurent parmi les 20 premiers départements français en nombre de fermes.

Le lait et les légumes, moteurs de la production bio bretonne

La Bretagne, terre d’élevage et de maraîchage : la bio n’échappe pas à cette règle d’or, puisque qu’on recense 438 fermes laitières et 399 producteurs de légumes en bio dans la région. Et les nouveaux installés et convertis ne dérogent pas à la règle puisqu’on comptabilise 25 nouvelles fermes en bovin lait et 59 nouvelles fermes maraîchères. En revanche, si la dynamique d’installation en maraîchage se maintient, on remarque un net ralentissement des conversions laitières (25 en 2011,79 en 2010).

Les circuits courts ont la côte

Côté commercialisation, 60% des agriculteurs bio bretons se tournent vers les circuits courts, contre 10% des agriculteurs conventionnels bretons. Et pour la moitié ces 60%, ce mode de vente constitue leur unique débouché.
 
Cliquez ici pour consulter ou télécharger le Communiqué de l’Observatoire 2012
 

Contact :

Michaël Despeghel – Chargé d’études Observatoire régional de la production – FRAB Bretagne
Mail : observatoire@agrobio-bretagne.org