L’association pour le Développement de l’Agriculture Biologique, originaire du Rhône-Alpes, sera présente sur le salon et ne viendra pas les mains vides.
Dans la continuité du Guide de l’auto-construction : outils pour le maraîchage biologique (fév. 2012), co-édité avec l’ITAB, l’ADABio amènera sur le site trois outils retravaillés par des agrobiologistes : la Butteuse à planche, la Cultibutte et la Vibroplanche, qui seront présentés sur le pôle démonstrations / essais.

 

Échanger, innover, partager : vers l’autonomie des agrobiologistes

L’association propose aux maraîchers bio d’apprendre à construire eux-mêmes leurs outils de travail. Depuis février 2011, ce sont près de 50 maraîchers qui se sont formés avec Vincent Bratzlawsky, technicien en auto-construction et machiniste agricole de l’ADABio.
Entre travaux pratiques (découpe, soudure..) et partie théorique (notions mécaniques, sécurité..), la formation permet de repartir avec un outil tout en gagnant en autonomie : l’agrobiologiste ayant fabriqué lui-même son outil saura plus facilement le régler, le réparer ou encore l’adapter.
Autre aspect non négligeable, cet outil est abordable financièrement et efficace, et facilite alors l’installation en agriculture biologique.

Véritable fruit de la collecte des savoir-faire des paysans, cette compilation de matériel pour le maraîchage est en propriété intellectuelle libre, afin d’ouvrir le champ des possibilités. Des outils à améliorer pour répondre à des besoins particuliers.

 

Démonstrations sur le salon :

Présentation d’un des trois outils visibles au sein du salon : le Vibroplanche.
(source: Guide de l’auto-construction)

Comme vous l’aurez deviné, son nom découle de l’usage de dents de Vibroculteur pour sa conception. C’est donc un outil d’affinage du sol, amélioré par l’ajout d’une herse étrille réglable et d’un rouleau plombeur hydrauliquement assisté. Sa vocation est de remplacer partiellement le Cultirateau pour les préparations finales avant semis ou plantations, sa vitesse de travail est alors de 2 ou 3 km/h. De plus, le Vibroplanche est très utile pour la maîtrise de l’herbe sur les planches en attente de culture ; dans ce cas, le travail est très superficiel et la vitesse permise sera de 5 ou 6 km/h. Et là encore cet outil se démarque des engins rotatifs par sa sobriété. Dans les mêmes conditions, la destruction des engrais verts jeunes est tout à fait possible, suivie d’un passage de Butteuse pour assurer l’enfouissement.

Les lumières sur les éléments de liaison et les articulations permettent de faciliter la conduite et les réglages selon les travaux à effectuer.

Les limites : l’enfouissement des résidus de cultures qui ne sont pas aussi bien incorporés qu’avec un outil rotatif de type Cultirateau.

                

 

Poids 360kg
Puissance de traction nécessaire 40ch
Dimensions hors-tout 1m90 x 1m70
Prix approximatif* 1380€

 

*Le prix comprend tous les matériaux (profilés d’acier…) et toutes les fournitures (disques, dents…). Il est soumis aux variations du cours de l’acier et peut être révisé en début de stage.

 

Toute l’info du Guide de l’auto-construction sur : www.adabio-autoconstruction.org

Retrouver l’association ADABio sur : http://www.corabio.org/adabio

 
 
Par Olivia Milon, stagiaire – chargée de mission Communication événement – FRAB Bretagne