Guillaume Riou, Polyculteur-éleveur à Marigny (79), président de la FNAB

Quelqu’un disait « Réussir sa vie, c’est ne pas renoncer à ces rêves d’enfant ». Mais à 17 ans l’enfance s’éloigne, s’étiole… Rester fidèle au siècle de la communication prometteuse, quelle gageure ! C’est pourtant bien ce que La Terre est Notre Métier, salon bio professionnel de 17 ans et déjà majeur, vous proposera.

Majeur parce que responsable, il posera les questions qui animent le Landerneau de l’agriculture biologique, ses filières et, plus largement, une société affamée de sens. Une société qui veut savoir pour comprendre. Comprendre pour faire confiance… à nouveau. Alors, experts et praticiens essaieront de décrypter les leviers agronomiques utiles et suffisants. D’autres d’imaginer, ensemble, comment réconcilier commerces alimentaires et vérités nourricières. Certains de témoigner sur l’installation et la transmission des champs et des savoirs. Pourraient-elles être les solutions d’un renouveau des territoires ruraux ?

Majeur parce que s’adressant à toutes et à tous, bios d’aujourd’hui et de demain, il donnera à voir et à penser. Qui intéressé par l’acte technique. Qui intrigué par la chose publique agricole, présente et future. Qui soucieux de la claire fontaine et du devenir de l’auxiliaire salvateur, maillon fragilisé de notre plus grand capital. Celui des forces et richesses de la nature. En butineur, chacun trouvera matière à polliniser, fertiliser et partager pour demain s’autonomiser. Ultime objectif !

Alors oui, définitivement l’avenir est incertain mais forcément vivant, donc biologique, et passionnant. Nous en sommes les architectes et les bâtisseurs. C’est à cette construction que la FRAB Bretagne, ses GAB et l’ensemble du réseau FNAB vous attendent nombreux.

Rendez-vous nombreux à La Terre est Notre Métier ces 26 et 27 septembre 2018 à Retiers (35).