La Terre est notre métier, le salon des professionnels de la bio


LTNM 2013 - photos Michael-155

La Terre est notre métier a eu lieu tous les deux ans fin septembre à Retiers, en Ille-et-Vilaine. Salon des professionnels de la bio du réseau FNAB, il attire près d’une centaine d’exposants spécialisés dans les techniques et le développement des filières bio, qui viennent à la rencontre des producteurs et professionnels de l’agriculture biologique.

Le salon réunit pendant deux jours et en un même lieux, les professionnels de l’agriculture biologique. Machinisme, semences, techniques, accompagnement, opérateurs des filières biologiques, professionnels de la restauration collective : le salon réunit l’ensemble des acteurs de la filière biologique dans un esprit de développement durable et solidaire.

Animations, démo, conférences

Chaque année, le salon propose un large panel d’animations :

>> Des conférences Recherche, Filières et Technique afin de dresser un état de la filière bio, de faire part de nouveaux résultats de recherche ou de tracer les perspectives d’évolution des techniques en devenir. Grâce à la qualité de ses intervenants (Marc Dufumier, Gilles-Eric Séralini, Guy Kastler…), ces conférences permettent au salon d’être à la pointe de l’agriculture biologique. A ce programme s’ajoutent des conférences proposées par les exposants.

>> Des animations et démonstrations : désherbage mécanique, travail du sol, robotique, chiens de troupeau, présentation variétales, patrticipent à chaque édition à faire du Pôle démonstration un endroit incontournable du salon.

>> En 2013, un carrefour dédié aux échanges de savoir-faire a vu le jour. L’idée ? valoriser des techniques et expérimentations de producteurs bio volontaires dans l’auto-construction de matériel, les techniques d’élevage, la présentation de cultures et variétés innovantes, itinéraires techniques originaux.

>> Une centaine d’exposants professionnels réunis en un seul endroit : fournitures de matériel, conseils, développement, machinisme, semences, séchage en grange etc. Suite à la refonte du salon en 2016, l’objectif est de doubler progressivement ce nombre.